Changement de décor

La neige est arrivée.
Une grosse bordée, pas juste quelques flocons, mais le gros tapis blanc qu’il faut pelleter et qui rend tout silencieux. Ça y est, on est vraiment en hiver.

C’est blanc, il y a beaucoup de blanc.

Après cette apothéose qu’est notre automne québécois, je m’Inquiète toujours à l’idée de perdre la couleur en hiver. Et il est vrai que la gamme devient beaucoup plus étroite: blanc, gris, brun, un peu de bleu…

Certains soirs, il y a le rose comme dans la chanson de Félix Leclerc….
https://www.youtube.com/watch?v=Bu8M1fgiFYo

Et certains jours, les petits flocons scintillent sous le soleil. Ça, c’est magique.

Ça me rappelle un Noël où j’avais reçu un ensemble de peinture en petits godets de plastique attachés les uns aux autres. Il y avait un godet de peinture or et un de peinture argent, dans lesquels il y avait des “brillants”. C’était très nouveau, à l’époque, et j’étais éblouie.

Avec le temps, j’ai découvert d’autres charmes à l’hiver, plus discrets. Le cadeau maintenant, c’est l’exemple de sobriété et de nuances que ces mois d’hiver offrent à mes yeux. Je m’exerce à voir plus finement, avec plus de subtilité.

Et la magie continue d’agir, en regardant, et en peignant.

Je vous souhaite de Belles Fêtes, scintillantes et chaleureuses,
Que 2018 vous apporte la Santé, la Paix et beaucoup de Joie!

Louise Jalbert, Neige en bleu et arbustes, 2017, Aquarelle et gouache sur papier, 10 x 17 cm