Démarche artistique

Mon travail est un dialogue entre nature et peinture. Ces deux territoires sont pour moi avant tout sensoriels. Ils sont espace, couleur, forme et rythme. Le premier est vivant, toujours en évolution, immense : j’y puise une abondance d’observations et de perceptions qui me stimulent à les exprimer dans le second, tout aussi riche par ses possibilités, ses défis techniques, son pouvoir d’évocation.

Par nature, je veux dire celle de mon environnement quotidien : l’arbre que je vois de ma fenêtre, l’herbe que je vois en marchant, le vent qui souffle sur mon visage. Cette fréquentation intime est importante, elle tisse au cours des jours et des années une relation de connaissance et de mémoire, d’accumulation visuelle et sensorielle qui est le ferment de ma recherche picturale. En effet, je cherche à exprimer et faire ressentir la perception subtile que j’ai de la nature : une présence dynamique dont l’essence m’apparaît tantôt poétique, tantôt ludique ou majestueuse.

La recherche actuelle est la continuation et le développement de mes précédentes œuvres d’après nature. Après une série de collages et de peintures abstraites, suivies d’un retour au dessin et à la peinture, j’explore ici une notion qui m’intrigue depuis longtemps et que je nomme : « tapisserie ». Par tapisserie, je veux dire la cohabitation harmonieuse de la diversité et de la variété dans un ensemble où tout se tient, que ce soit la surface de l’eau ou un vaste paysage. Pour explorer cette notion, j’ai restreins le cadre de mon observation sur des sujets précis (tronc, herbe, feuillage, eau par rapport à une idée de paysage). La technique de l’aquarelle s’est imposée pour sa fluidité, sa transparence et son immédiateté.

Je fais des études couleur directement sur le motif, dehors autant que possible car je veux enregistrer l’ensemble de mes sensations. Ce faisant, je m’imprègne autant des odeurs, de la lumière que des formes et couleurs, ce qui fait qu’ensuite je peux m’inspirer de ce que j’ai enregistré en moi afin d’en faire une synthèse ou une interprétation, puisque j’ai alors accumulé dans ma mémoire un répertoire de formes, de couleurs et de sensations.

La nature est pour moi foisonnement, mouvement, inspiration. La peinture est matière, geste et couleur. Ce sont les champs que j’explore en ce moment et avec lesquels je souhaite rendre exprimer la force de cette perception subtile.